Destruction partielle d’un bassin gallo romain sur le tracé du projet de déviation à Beynac en Dordogne. La Ministre de la culture est saisie.

Le président du Conseil départemental de Dordogne, Germinal Peiro continue à lever tous les obstacles qui se dressent sur la route de son projet.

Un grand bassin gallo-romain de six mètres sur vingt a été découvert sur l’emprise des travaux. La fédération Patrimoine Environnement a saisi immédiatement la ministre de la Culture pour demander la préservation de ce vestige exceptionnel pendant une durée maximale d’un an comme le prévoit la procédure « d’instance de classement ».

Quatre jours après cette demande, le bassin a été éventré sur toute sa largeur (2m/6m) par une pelleteuse dirigée par le service archéologique du département de la Dordogne. Ce service indique que, selon les spécialistes, il ne s’agirait pas de termes gallo romains, mais cela ne signifie pas que le monument ne présente pas d’intérêt historique.

Patrimoine environnement réitère sa demande urgente d’instance de classement.

>>> Lettre d’Alain de la Bretesche - Président de Patrimoine-Environnement - à la Ministre de la culture - Mutilation du bassin gallo-romain de Fayrac : le massacre continue >>>