SudOuest.fr | 27 Juillet 2018 | Dordogne : "Le Chasseur français" dégomme la déviation de Beynac

Les banderoles "Non au massacre de la vallée" restent accrochées dans la vallée de la Dordogne et notamment à Beynac.CAROLE TROUVÉ
Alors que les opposants préparent un rassemblement pour le 18 août, la revue nationale publie un dossier à charge contre le projet du Département.

Ceux qui croient que le dossier de la déviation de Beynac (24) est définitivement clos peuvent réviser leurs notes. Les pages Facebook des opposants bruissent toujours de messages appelant à la mobilisation, même si le chantier est bel et bien lancé dans la vallée de la Dordogne. Le collectif mobilisé contre le contournement routier prépare notamment une fête sur la ZAD (zone à défendre) de Fayrac à Castelnaud-la-Chapelle, dimanche 18 août.

La lecture du dernier numéro du "Chasseur français" a dû également donner du baume au cœur aux opposants : la revue nationale consacre un dossier de quatre pages, « La vallée de la Dordogne, bientôt défigurée ? ». Difficile de trouver un point positif pour le porteur de projet, le Conseil départemental. Cet article reprend principalement les arguments des antidéviation, en parlant d’atteintes à la faune, la flore, la rivière, de pollution sonore et visuelle. Un projet « inutile, absurde, destructeur, coûteux et accidentogène » comme le résume un des principaux opposants, Philippe d’Eaubonne.

Sur le terrain, la mobilisation reste également de mise. Les banderoles géantes « Non au massacre de la vallée » trônent toujours sur les châteaux de Castelnaud et de Fayrac et dans le village de Beynac, bien visibles des touristes en goguette.

Le QG de l’Association pour la sauvegarde de la vallée de la Dordogne (ASVD) a mis en place un programme hebdomadaire avec des rendez-vous quotidiens invitant à des pique-niques, des conférences, des projections de films, des contes, des concerts, des balades, des ateliers nature. Des actions en justice et auprès des pouvoirs publics concernant notamment les résultats des fouilles restent dans les tuyaux.

https://www.sudouest.fr/2018/07/27/dordogne-le-chasseur-francais-degomme-la-deviation-de-beynac-5267122-2147.php